SARL TI AI MOANA  BP 10439 – 98711 Paea Tahiti – Polynésie française  TEL/FAX : (+689) 40 42 75 87

VINI: (+689) 89 78 44 73

VINI2: (+689) 87 74 74 42

E-mail : tiaimoanacontact@gmail.com

 

PRESSE

De retour de Tetiaroa, un catamaran s’échoue sur le récif de la côte Est de Tahiti

Plus de peur que de mal pour les passagers et l'équipage d'un bateau de tourisme.

Faits divers


Publié le 27/09/2021 à 15:42 - Mise à jour le 27/09/2021 à 16:26
Lecture < 1 min.

Capture vidéo


Le Aurelia, un voilier de tourisme, s’est échoué ce lundi matin en face du parc Aorai Tini Hau. C’est le choc, vers 5h30, qui a réveillé les passagers et l’équipage du navire de retour d’une excursion à Tetiaroa.

Les passagers ont été évacués. Seul le skipper est resté à bord en attendant l’arrivée de la société Ti Ai Moana qui devrait s’occuper du déséchouage du catamaran.

L’immersion du Swac bientôt terminée

Tahiti, le 8 juin 2021 - Le coulage de la troisième et dernière section du Swac (Sea Water Air Conditionning) a débuté hier au large de Pirae. Le système va permettre de climatiser le CHPF en puisant de l'eau de mer à 900 mètres de profondeur. Il devrait être opérationnel en août pour une mise en service à partir d'octobre...
 
Nicolas Brigato, le gérant de la société sous-traitante de travaux maritimes Ti ai moana l'explique. “Il y a une route bien précise à suivre pour couler cette longue et dernière section. Il faut le couler “en S” donc il faut faire attention à pas le plier et à le descendre exactement au bon endroit puisqu'il va falloir le connecter avec la section 2 qui est déjà immergée au milieu de la passe”...“Une fois qu'il sera coulé et en position, mes plongeurs interviendront pour connecter chaque section, installer des anodes, des chaînes, des ancres…. Il y a entre un mois et un mois et demi de travaux avec les plongeurs pour mettre tout en ordre” assure Nicolas Brigato. Le Swac doit être opérationnel en août pour une mise en service en octobre.

Rédigé par Etienne Dorin le Mardi 8 Juin 2021 à 20:17 | Lu 1111 fois

Arue : Le voilier Turning Point déséchoué

Le voilier échoué depuis une semaine sur la plage Lafayette à Arue a été remis à flot ce jeudi. Le déséchouement a été confié à une société spécialisée et pris en charge par la direction polynésienne des affaires maritimes (DPAM)...
Publié le 01/10/2020 à 16:46 - Mise à jour le 01/10/2020 à 17:08
Lecture 2 minutes

 

Si les manœuvres ont permis de le faire bouger, le voilier est resté coincé. Ce qui n’a pas arrangé l’opération de déséchouement prévue par une société spécialisée et pris en charge par la DPAM. En début d’après-midi, une barge a été déployée sur place. “On ancre la barge avec des blocs de béton, on l’approche du bord et on déploie la grue qui est équipée d’un treuil, et avec ça on soulève le bateau et on le met en eau” explique Nicolas Brigato, gérant de Tiai moana.

[REPLAY] Bleu Océan - Le doc #4 : le métier de plongeur

mer • polynésie française
Bleu Océan Le doc 4
©Polynésie La 1ère


Mercredi 24 novembre à 19h50, votre documentaire "Bleu Océan" vous fait découvrir le métier de plongeur.


Polynésie La 1ère ; TV • Publié le 20 novembre 2021 à 10h32, mis à jour le 25 novembre 2021 à 12h51


Profession : plongeur
 

Morgan Calabuig et Albin Berteaux sont plongeurs professionnels. Ces enfants de la génération « Grand Bleu » ont décidé, un jour, de faire de la plongée sous-marine un métier.

Quel meilleur endroit que la Polynésie Française, pouvaient-ils choisir pour assouvir leur passion ?

 

Bleu Océan, le doc #4 : le métier de plongeur 


©Polynésie La 1ère
Albin a suivi la tradition familiale militaire, en devenant gendarme-plongeur. Il commande actuellement la Brigade nautique de Papeete, nous le verrons à l’œuvre.

 

Depuis l’âge de 6 ans, où il a fait sa première plongée bouteille, Morgan a fait de l’élément liquide, son environnement quotidien… Il se déplace, au gré des missions, partout où on a besoin d’un travailleur sous-marin expérimenté. Avec lui, nous allons nous immerger dans le monde de l’énergie thermique des mers.

Nous nous immergeons à leurs côtés dans leurs missions quotidiennes.

[REPLAY] Reportage: Retrait d'un Palengrier sur Arutua

Journal 

Émission du vendredi 24 juin 2022

diffusé le 24.06.22 à 18h29
disponible jusqu'au 25.06.23

 

Minutage : 10:00 à 13:00

 

ARUTUA : TROIS NAVIRES ÉCHOUÉS EN COURS DE DÉMANTÈLEMENT


13 SEP 2022
 Charlotte Follana CHARLOTTE FOLLANA    


Les opérations de découpe d’un thonier chinois et de deux voiliers échoués sur le récif d’Arutua aux Tuamotu sont en passe d’être terminées. Le maire de l’atoll demande, jusqu’ici en vain, l’installation d’une balise pour éviter de nouveaux accidents.

 

Le bateau de pêche chinois Shen Gang Shun, échoué depuis plus de deux ans sur le récif de Arutua, va être démantelé. La fin de l’opération effectuée par la société de sauvetage maritime Koole est prévue cette semaine. Les épaves seront rapatriées sur la grande barge.  Les morceaux de ferraille démantelés seront renvoyés à Papeete puis en Nouvelle-Zélande pour être recyclés, comme nous l’explique le tavana Reupena Taputuarei.


Dans le même temps, la barge va débarrasser le récif de deux autres voiliers. C’est le cas d’un navire transportant du coprah qui s’était échoué dans les années 80. Une bonne nouvelle pour le tavana.


Reupena Taputarai a demandé au Territoire une balise flottante pour empêcher davantage de navires d’échouer sur son récif. Une demande qui est restée sans réponse jusqu’à présent, selon lui. « Cela devrait être une obligation d’installer une balise à cet endroit, vu ce qui s’est passé ces trois dernières années. Je ne veux pas que cela se reproduise », dit-il.

>>

[REPLAY] Reportage: Retrait d'un Palengrier sur Arutua

Journal 

Émission du vendredi 24 juin 2022

diffusé le 24.06.22 à 18h29
disponible jusqu'au 25.06.23

 

Minutage : 10:00 à 13:00